Les dangers liés à l’électromagnétisme

 

Dangers électromagnétiques

 

Alors que dans les années 50, les foyers étaient équipés d’une simple lampe et d’une prise de courant. Aujourd’hui, les appareils électriques peuplent nos maisons. Les champs électromagnétiques qu’ils engendrent rejoignent la liste déjà longue des pollutions mondiales.

Tous les émetteurs, donc aussi toutes les stations de base servant à la téléphonie mobile, produisent un champ électromagnétique, qui peut avoir une influence sur d’autres appareils électriques (ou sur l’homme).

 

Le rayonnement électromagnétique

Le rayonnement électromagnétique est un phénomène physique par lequel l’énergie se déplace sous forme d’ondes.  Il existe différents types de rayonnements selon la longueur d’onde et la fréquence: les rayons X, les ultraviolets, les infrarouges, les ondes radio (100 KHz à 300 GHz), etc.

 

Les ondes radio sont, entres autres, utilisées pour le transport de signaux TV, les systèmes de mobilophonie et de GSM ainsi que les radiocommunications de la gendarmerie, des services de secours, des ingénieurs sur chantiers, etc.

 

L’impact sur la santé des ondes électromagnétiques présentes dans l’environnement et en milieu professionnel est controversé. En particulier, le risque potentiel de cancers induits par les téléphones mobiles fait l’objet de nombreuses études.

 

Le DAS (débit d’absorption spécifique)

Le DAS (Débit d’Absorption Spécifique) est une mesure de la puissance des ondes radio des téléphones mobiles absorbée par le corps humain. Il s’exprime en watts par kilogramme (W/kg). Sa valeur limite est fixée à 2 W/kg par les autorités sanitaires internationales. En dessous de cette limite, on considère que les ondes émises sont sans danger pour l’homme ; Mais au-dessus de 2 W/Kg, l’appareil mobile est considéré comme dangereux.

Pour connaitre le DAS de votre mobile, rendez-vous dans votre espace client ou vérifiez le livret d’accueil que vous avez obtenu à l’achat de votre mobile.

Vous pouvez également visiter DAS par mobile
Le Danger des ondes électromagnétiques

Les champs électromagnétiques ont sur nos organismes des effets multiples, qui peuvent être associés également à d’autres causes. Le fait que les champs électromagnétiques puissent être associés à d’autres effets a permis jusqu’à présent aux opérateurs de téléphonie mobile, aux scientifiques dont ils financent les travaux et aux autorités de nier tout autre effet sur la santé.

La progression des connaissances scientifiques au cours des dernières années rend de plus en plus difficile la défense de cette thèse. Les risques se confirment à travers les enquêtes épidémiologiques et la compréhension des mécanismes biologiques en œuvre se précise. De nombreuses études voient le jour chaque semaine, et le seul problème est la discréditation de ces études par les gouvernements et les opérateurs de téléphonie mobile qui ne veulent pas affoler les populations et ne pas perdre leurs business.

Les ondes électromagnétiques sont « dites » nocives pour la possibilité qu’elles induiraient :

  • Des cancers chez les enfants.
  • Des cancers du sein pour les femmes (et hommes).
  • La stérilité chez les hommes.

 

Champs électromagnétiques et cancers

Il y a eu également de nombreuses controverses sur les dangers des champs électromagnétiques associés aux cancers. En effet, les résultats obtenus jusqu’ici présentent de nombreuses incohérences. Quoi qu’il en soit, aucune augmentation importante du risque n’a été mise en évidence chez l’adulte ou l’enfant quel que soit le type de cancer.

Toutefois, les scientifiques ne sont généralement pas d’avis que ces résultats indiquent l’existence d’une relation de cause à effet entre l’exposition à ces champs et la maladie (contrairement à certains artefacts de ces études ou à des effets sans rapport avec l’exposition aux champs en question). Si l’on est parvenu à cette conclusion, c’est en partie du fait que l’expérimentation animale et les études en laboratoire ont été incapables de mettre en évidence le moindre effet reproductible à l’appui de l’hypothèse selon laquelle les champs électromagnétiques sont la cause ou agissent comme promoteurs de certains cancers. Les études de grande envergure qui sont actuellement en cours dans plusieurs pays pourraient apporter un élément de réponse à ces problèmes.

Les ondes électromagnétiques pourraient altérer l’ADN des cellules humaines. C’est l’absorption des photons par l’ADN qui conduirait à la formation d’une lésion de la double hélice de l’ADN.

 

En effet, le photon du au champ électromagnétique apporte suffisamment d’énergie pour créer une molécule sur l’ADN (dimère de thymine). Mais cette liaison ne se produit pas par hasard sur le long de l’ADN.

Il faut également savoir que les rayons électromagnétiques agressent plus facilement les bases de l’ADN en les oxydant lorsque ces dernières sont intégrées dans la structure en double hélice que lorsqu’elles sont isolées. La présence de ces dimères perturbe le fonctionnement cellulaire et provoque la mort de cellules, c’est-à-dire l’apoptose.

Les commentaires sont fermés.