Comment fonctionne un téléphone mobile ?

 

De nos jours, chacun d’entre nous possède ou a déjà utilisé un téléphone mobile (Mobile Station). De toutes les formes, de toutes les couleurs et pour différents types d’usages, les téléphones mobiles font désormais bien partie de notre quotidien.

La planète entière utilise le téléphone mobile, mais savez-vous exactement comment se déroule le processus d’appel ? Ou comment le téléphone procède pour trouver votre futur interlocuteur dans le réseau téléphonique ?

Zoom sur le fonctionnement et le principe technologique du téléphone portable.

 

Avant, le téléphone standard était le téléphone filaire. Le  téléphone classique permet de transformer la voix en champs de radiofréquences (fréquence radio-électrique. Fréquence d’une onde électromagnétique rayonnée, ou des oscillations électriques correspondantes). Cependant, il était impossible de faire du nomadisme (si ce n’est chez soi) avec ce type d’appareil. Voilà pourquoi le téléphone mobile a été inventé.

 

 

Au lieu d’utiliser des câbles, cette technologie va utiliser les ondes électromagnétiques (cf partie 1) qui se déplacent à  la vitesse de la lumière (soit 300 000 km/sec). Lorsqu’un appel est émis, la voix va être numérisée (conversion du signal analogique en signal numérique) en une suite de 0 et de 1 qui va être gravée sur un signal analogique. Cela est appelé onde porteuses (voir modulation). Ces ondes porteuses sont ensuite captées par l’antenne de proximité. Evidemment, pour l’usage de nombreux utilisateurs, l’antenne fera du multilpexage (c.a.d partager le temps de connexion des utilisateurs).

 

L’antenne transmet le signal à une station de base (BTS) qui l’envoie alors à une centrale, par ligne téléphonique conventionnelle ou par faisceaux hertziens (ondes éléctromagnétiques).

C’est de là que sont acheminées les conversations vers le téléphone du destinataire, selon le processus inverse, par voie filaire ou hertzienne (onde électromagnétique), suivant qu’il s’agisse d’un appel vers un téléphone fixe ou vers un portable. Le signal numérique est alors de nouveau transformé en signal analogique sonore dans l’appareil du récepteur.

Avec la téléphonie mobile, le territoire est quadrillé en zones appelées « cellules ». Ces dernières ont une superficie allant de quelques centaines de mètres à de quelques kilomètres. La France, par exemple, est divisée en 40 000 cellules. Chaque zone est desservie par un émetteur de faible puissance et dans laquelle se trouve l’interlocuteur. Lorsque celui-ci se déplace, la communication est automatiquement transférée à la cellule voisine : cette opération s’appelle le handover. De ce fait, lorsque vous vous déplacez en téléphonant, votre GSM (téléphone mobile) change sans arrêt d’antenne relai pour assurer votre communication, on dit alors qu’il émet à « pleine puissance » pour rester en connexion et vous êtes donc exposé à de fortes ondes électromagnétiques. C’est la technologie de base de la technologie mobile

 

De même, pour capter le Wi-FI, la 3G ou tout autre réseau, le téléphone mobile utilise également les ondes électromagnétiques. Ces ondes sont donc constamment présentes au quotidien.

Les commentaires sont fermés.