Champs électro-magnétiques, cancers, leucémies et Alzeimer

Un lien a été prouvé entre les ondes électro-magnétiques et diverses pathologies par le Dr Belpomme, professeur de cancérologie à l’Université Paris-Descartes, en collaboration avec des collègues suédois. Le problème est connu depuis longtemps mais a de la peine à percer vu les énormes enjeux économiques des appareils émettant ce type d’ondes.

 

Il est évident que le corps humain animé de vibrations et également émetteurs d’ondes de plusieurs catégories soit sensible à des émissions électro-magnétiques qui pullulent actuellement dans notre environnement, que ce soit par des antennes relais, des appareils wifi ou des téléphones portables entre autres.

Il y a encore beaucoup trop de médecins et de personnes qui ignorent la pathologie des électrosensibles. En fait, ces personnes qui perçoivent les effets des ondes électromagnétiques ont leurs sens bien ouverts et en sont conscientes immédiatement. D’autres ne les percevront que plus tardivement et les plus endormis n’en seront conscients que lorsqu’ils en seront rendus bien malades.

En avril 2011, le 3e colloque de l’appel de Paris aura lieu à la maison de l’Unesco et sera suivi d’un cours intensif pour former les professionnels aux pathologies environnementales.

Nous entrons là de plein fouet dans la médecine environnementale.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.